Ballà Boum Festival

Dui ghjorni
di balle
e d'amore

Et de quatre !
Billetterie

Il faut être honnête, on aurait pu s’arrêter là, sortir par la grande porte, disparaître dans un nuage de machine à fumée… Mais, on a encore bien rigolé l’année dernière.
Un peu plus de gens, de danseurs, de musique et d’artistes.

On est de retour en 2019.

Parce qu’on aime voir les gens s’habituer à ce rendez-vous de fin d’été. On aime les voir s’aimer, applaudir et en redemander à la fin. Même ceux qui n’étaient pas venus pour ça au départ. Ceux qui ont juste dit « je t’accompagne » ou « je ne rentre pas tard ». Ceux qui se sont dit au fond d’eux « je suis trop vieux » ou « c’est pas pour moi ». On aime les surprendre et les voir se surprendre eux-même, plus nombreux chaque année.

Plus que jamais Ballà s’ouvre dans tous les sens du terme, les deux pieds ancrés sur son territoire, le regard tourné vers l’horizon, par-delà la Méditerranée.
 On aurait pû vous dire que c’est la dernière, on pourra peut-être vous dire que ce n’est que le début.

Artistes

La programmation 2019

Acid Child

Live / Ajaccio / Manchester, GB

Ils furent nombreux les Corses qui partirent en exil au cours de l’histoire mouvementée de l’île. Dans la région de Patrimoniu, certains sont revenus au début du 20ème siècle après avoir fait fortune en Amérique du Sud. À Ajaccio, en 2019, c’est avec de l’inspiration, des disques et trois anglais que Nicolas et Seymour, nos deux corses expatriés, nous reviennent.
Après près de 3 ans passés à Manchester, une longue période pour s’imprégner de l’atmosphère de leur nouvelle « maison spirituelle » ils sont de retour, en terre sainte, pour nous révéler sur scène une partie de leur futur album « Emphasize ». Electronica, rock’n’roll, le premier single « Sleep » annonce la couleur avec élégance. Vous ne les verrez qu’une fois en Corse cet été, un bel exemple d’ouverture pour nous tous, à ne manquer sous aucun prétexte…

Charlotte Adigery

Live / Gant, Belgique

2016, les frères Dewaele, producteurs légendaires de Soulwax sont en studio pour travailler sur la B.O de « Belgica », le nouveau film de Felix Van Groeningen. Charlotte est initialement sollicitée pour faire du playback, le scénario du film évolue, Charlotte se révèle, c’est la naissance du titre « The Best Thing ». 2017, un premier EP sort sur le tout jeune label Deewee avec toujours aux manettes Soulwax, la nouvelle petite protégée sort de l’ombre et séduit avec une pop hypnothique millimétrée.
2019, un nouveau disque apparait dans le catalogue de Deewee, « Zandoli » marie les Antilles et une électronica sombre avec des titres comme « High Lights » ou « Paténipat » dont le phrasé répété inviterait à la transe d'une cérémonie vaudoue. Gantoise descendante d’une tribu Yoruba et d’aïeux martiniquais, Charlotte Adigéry innove, dénote, questionne. Et si c’était ça « la chanson » du futur ? Après l’avoir entendue sur Worldwide FM, Radio Nova ou encore récemment en première partie de Neneh Cherry, elle sera bientôt au Ballà Boum, prête à électriser le théâtre de verdure.

Curses

Live / Berlin, Allemagne

New wave, post punk, dark disco, vous le savez, au Ballà Boum on aime mélanger les genres, dépasser les frontières. Avec Curses, on ne déroge pas à la règle. New-yorkais éxilé à Berlin, Curses offre une musique à la fois musclée et aérienne où se mélangent guitares, vocaux fantômes et synthés. Son premier album « Romantic Fiction », sorti sur le label Dischi Autunno en octobre dernier, cristallise le talent incontestable de ce producteur dans la lignée d’artistes comme Ghost Culture ou encore Perel que nous avons accueilli l’année dernière.
Sur scène, il donne un show sombre à l’énergie rock qui vous permettra sans aucun doute d’enfin expulser vos « balli » les plus sauvages, les plus audacieux.

Harvey Sutherland

Live trio / Melbourne, Australie

Producteur, Dj, « Funk synthetist » comme il aime se définir lui même, Harvey Sutherland s’est fait une place de choix dans l’underground électronique australien. Originaire de la ville monde Melbourne, playlisté depuis déjà quelques temps par des « tastemakers » internationaux comme Gilles Peterson, Jamie XX, The Black Madonna ou Pete Tong, il débarque cet été en Europe pour quelques très rares dates avec son nouveau format à la frontière entre un jazz léger et une « soul breakbeatée » électroniquement vitaminée.
Au cours des cinq dernières années, Sutherland a joué régulièrement sur la scène disco de Melbourne, passant de producteur solo qui, avec son ordinateur portable et son synthétiseur Juno, faisait vibrer les foules intimes des clubs, à groupe virtuose prêt pour les festivals. Il a aussi eu sa part de projets parallèles uniques et variés. Avant d’entamer son périple qui lui fera traverser le globe, il a décidé de poser ses claviers et son nouveau live « trio » (claviers, basse, batterie) sur la scène du Ballà Boum Festival. Une odyssée jazz-disco qui s’annonce unique.

Jex Opolis

Live / New-York, USA

Producteur aux multiples facettes, DJ, boss du label « Good timin » depuis 2013, Jex Opolis nous livre une musique par moment difficilement déninissable. House, Funk, Balearic, ce canadien exilé à New-York explore avec ses titres de nombreux territoires de la « musique dansante » (« Last loft », « What ya need ») tout en ralentissant par moment le tempo pour prendre le micro et placer sa voix sur des tracks plus pop (« Human Emotion », « Look at my car »).
Encore trop rare de ce côté de l’Atlantique, bien que très demandé avec son nouveau format live, il est de passage sur le vieux continent cet été pour quelques apparitions: le festival Love international en Croatie, Dekmantel à Amsterdam et donc le Ballà Boum Festival à Patrimoniu. Oui, ça nous fait bizarre à nous aussi…

Point G

Live / Paris, France

« Back by popular demand ». Cette phrase pourrait parfaitement expliquer l’histoire de Point G. Lorsque il débuta en 1997, Grégory Darsa n’aurait pas imaginé que ce pseudonyme, « un projet de débutant », reviendrait sur le devant de la scène 20 ans plus tard. A l’époque complètement à contre courant avec des productions très « rough » aux rythmes dépouillés, Point G fut mis de côté au profit de son alias Dj Grégory qui fera le bonheur notamment des compilations « Africanism ».
De retour dans les sets de personnalités comme Nina Kraviz, Dan Ghenacia ou Joe Claussell, les titres de Point G prennent enfin tout leur sens, des années plus tard. Le public le réclame, Grégory est de retour avec un nouveau live, de nouvelles dates, de nouveaux morceaux… Ballàboumeurs, Ballàboumeuses, vous allez vibrer.

Simple Symmetry

Dj set / Moscou, Russie

Simple Symmetry, c’est Sasha et Sergey Lipsky, deux frères nés et élevés à Moscou. Dans la lignée des israéliens de Red Axes ou des italiens de Marvin & Guy, leur capacité à torpiller les dancefloors avec leurs édits ou remixes les poussent à sortir très vite de leur Russie natale.
Une première sortie remarquée en 2017 sur le label Disco Halal révèle leur son riche de samples audacieux, de rythmiques ethniques et chants rituels empruntés à des peuples venus de l’autre bout de la planète. Depuis, leur parcours les a porté aujourd’hui jusqu’en France. Un morceau paru sur le label Correspondant de Jennifer Cardini, un remix dark à souhait pour Polo & Pan et les voici au Ballà Boum pour plastiquer notre « Cabane Disco » et faire voyager les festivaliers dans un mélange de paillettes, de liesse et de sueur.
Suivez-nous et restez au courant
des dernières informations du festival :

Billetterie

Billets disponibles
Pass 2 jours
"Acellu di Notte"
Tarif spécial
Quantité et durée limitée

Infos
pratiques

  • Lieu : Théâtre de Verdure, Patrimonio
  • 20253 Patrimonio
  • Corse
  • Voir sur un plan
  • Dates : 23 & 24 Août 2019
  • Vendredi 23 : 19h — 2h00
  • Samedi 24 : 19h — 2h00